La solitude Les SDF qui font la manche dans la rue sont souvent victimes de préjugés : Il y a des gens qui pensent que les SDF sont tous des alcooliques, qu’ils sont tous sales, qu’ils sont tous des clochards qui refusent travailler ; Les SDF sont ainsi considérés comme un fardeau pour la société française. Dans la rue le plus grand ennemi des SDF n’est ni le froid, ni faim; C’est l’immense solitude, car les SDF sont les plus exclus de notre société. Quand on croise un SDF dans la rue, on se sent souvent coupable et c’est cela probablement qui nous empêche de leur dire bonjour ; On passe sans rien dire, sans un seul regard. On est indifférent à leur existence. Peu importe finalement si on donne une pièce ou pas aux SDF, un regard, un sourire, un petit bonjour ou une minute de conversation, c’est essentiel pour les gens qui vivent dans la rue, car ils se sentent exclus, n’ayant pas de relation humaine. Alors c’est notre sympathie, nos bonjours et nos sourires dont ils ont besoin ! Lyt til teksten: Vocabulaire: solitude (f): ensomhedun SDF (m) = une personne sans domicile fixe = en hjemløs faire la manche (u) : at tiggepréjugé (m): fordomsale (adj): beskidtclochard (m): vagabondfardeau (m): byrdefaim (f): sultsolitude (f): ensomhedexclu (adj): udstødtsociété (f): samfundcroiser (1): at møde, at krydsese sentir (u): at føle sigcoupable (adj): skyldigempêcher de (1): at forhindre ipasser (1): at gå forbidire (u): at sigeregard (m): blikêtre indifférent de (adj): at være ligeglad medexistence (f): tilværelse, livdonner une pièce (1): at give en møntsourire (m): smilessentiel (adj): afgørende, vigtigtrelation humaine (f): menneskelig kontaktavoir besoin de (u): at have brug for Opgave A Indsætningsøvelse Opgave B Se videoen og besvar spørgsmålene: Opgave C Beskriv billedet mundtligt på fransk. Brug mindst 3 ejestedord (possessive pronominer)

Continue reading

Please Login to see full post.