Paris Af Connie Pedersen Lyt til teksten: La libération de Paris Après le débarquement de Normandie, les Français espèrent que les Américains se dirigent vers Paris pour le libérer. Mais pour les Américains la capitale française n’a pas une grande importance militaire et ils la contournent . Leur priorité numéro un est d’aller aussi vite que possible vers l’Allemagne. De Gaulle exerce une forte pression sur les Américains pour qu’ils modifient leurs plans. Il veut que les Américains et les Français libèrent Paris ensemble, avant la prise du pouvoir par les communistes français. Le 22 août 1944 les Américains cèdent et le général Philippe Leclerc reçoit le feu vert pour foncer vers Paris, où les Parisiens se sont révoltés contre l’occupant allemand. La Libération de Paris va durer une semaine. Paris se bat pour sa liberté et le sang continue à couler. Hitler a donné l’ordre de brûler Paris au général commandant en chef du Grand Paris, Dietrich von Choltitz, mais il décide de désobéir à l’ordre et de sauver la capitale française. Le 25 août au matin, les Américains et les Français entrent dans Paris et l’après-midi même le général Choltitz signe l’acte de capitulation . Commence pour Paris une folle journée de liesse. Depuis l’Hôtel de ville de Paris le général de Gaulle prononce un discours avec cette phrase devenue célèbre « Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé, ! Mais Paris libéré ». Le 26 août, le général de Gaulle, acclamé sous L’Arc de Triomphe, descend les Champs-Élysées. Ce 26 août 1944 est le jour de gloire du Général de Gaulle. Pour lui, la libération de Paris est une victoire militaire et politique. Elle place la France parmi les vainqueurs de la guerre. Oubliés la capitulation, le régime de Vichy et la collaboration avec les Allemands. Vocabulaire: libération (f): befrielsedébarquement (m): landgangse diriger (1): at sætte kursen modcontourner (1): at gå uden omexercer (1): at udøveprise du pouvoir (f): magtovertagelsecéder (1): at bøje sigfoncer (1): at skynde sigsang (m): bloddésobeir (2): ikke at adlydesauver (1): at reddecapitulation (f): overgivelseliesse (f) : jubeloutrager (1): at forhånebriser (1): at knuseacclamer (1): at hyldevainqueur (m): sejrherre Transskription Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l’appui et le concours de la France tout entière, c’est à dire de la France qui se bat, c’est à dire de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle. Vocabulaire: outrager (1): at forhånebriser (1): at knuseconcours (m): deltagelseappui (m): støttese battre (u): at slåséternel (adj): evig Paris libéré Vocabulaire: se soulever (1) : at gøre oprørimpulsion (f): initiativpréfecture de police (f): politihovedkvarterflotter (1): at vajerejoindre (u): at slutte sig tiléclater (1): at bryde udériger (1): at rejsebanlieue (f): forstadse mettre à (u): at gå igangreculer (1): at trænge tilbageinsuffisant (adj): utilstrækkeligcontourner (1): at gå uden omgagner: at nåconvaincre (u) : at overtaleblindé (adj): panser-se rendre (u): at overgive sigjoie (f): glædeliesse (f):jubelchasse (f): jagtcollabo = collaborateur (m): værnemagersoupçonner (1): at mistænkecoucher avec (1): gå i seng medtondre (u): at klippecroix gammée (f): hagekorssubir (2): at lide Opgave A Ordforråd Opgave B Svar på følgende spørgsmål med hele sætninger: 1. Combien de temps a duré la libération de Paris ?2. Initialement les Américains ne voulaient pas marcher vers Paris pour le libérer. Pourquoi ?3. Pourquoi les Américains ont-ils finalement changé leurs plans et foncé vers Paris ?4. Qu’ont fait...

Bliv bruger på Franskportal.dk!

Bestil adgang for at få fuld adgang.